[Communiqué de Presse] : Pour survivre malgré le confinement, le Parc de Boutissaint lance une cagnotte solidaire

Parc de Boutissaint, le 20 Avril 2020

Sans aucun revenus depuis la fermeture brutale imposée le 16 Mars 2020, avec près de 400 animaux à nourrir chaque jour, et sans perspective claire d’autorisation de réouverture, le Parc de Boutissaint se tourne vers le public pour sécuriser ses stocks de nourriture

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe : le 14 Mars 2020, sur les coups de 20h, le gouvernement annonce brutalement que tous les établissements recevant du public devront fermer boutique afin de lutter contre la propagation du covid-19 … sous 48 heures !

Si pour bon nombre d’établissements, la situation est terrible avec de nombreuses pertes de matières premières et la disparition des revenus, pour le Parc de Boutissaint comme pour tous les parcs animaliers, elle est encore pire : nos 400 animaux engloutissent plusieurs tonnes d’aliments chaque semaine et nécessitent des soins quotidiens. Et le Parc ne vit que de ses visiteurs, il ne touche aucun financement public. Sur 10€ payé par un visiteur près de 6€ sont utilisés uniquement pour le soin et la nourriture des animaux !

Alors quand plus aucun visiteur n’a le droit de franchir les portes du Parc qui compte 4 millions de mètres carrés de prairies, lacs et forêts, c’est toutes les réserves de trésorerie qui disparaissent à la vitesse de l’éclair.

Pour éviter d’avoir, comme le zoo allemand de Tierpark Neumünster, à choisir quels animaux peuvent vivre, le Parc de Boutissaint souhaite anticiper et reconstituer tout de suite ses réserves de nourriture, ne sachant pas combien de temps il devra rester fermé ni même s’il pourra être approvisionné encore longtemps, les agriculteurs rencontrant eux aussi d’énormes problèmes économiques du fait du confinement.

Pour cela, une cagnotte solidaire a été lancée de manière à aider le Parc de Boutissaint à sécuriser trois mois de nourriture pour tous ses animaux. D’un montant de 14.160€, la cagnotte a très vite reçu des premiers soutiens dès les premières heures et les exploitants du Parc espèrent que la solidarité continuera afin de leur apporter le coup de pouce dont ils ont bien besoin.

Lien vers la cagnotte solidaire

G.Truttmann, exploitant du Parc de Boutissaint : « à cause du confinement, nous sommes obligés de travailler 7/7 afin de compenser les salariés qui ne peuvent plus être payés. Nous faisons tout pour économiser pour les animaux. Mais le gouvernement semble totalement oublier le monde du tourisme : il n’y a aucune information claire sur une date possible de réouverture, aucun vrai plan d’aide malgré les annonces, et nous sommes très inquiets. Il est capital pour nous de sécuriser nos réserves en nourriture pour pouvoir tenir le temps que nous puissions y voir clair« .

À propos du Parc de Boutissaint : créé en 1968 à l’initiative de la famille Borione, le Parc de Boutissaint a été repris quelques jours avant le début du confinement par de jeunes entrepreneurs. Il propose une expérience unique en France de Parc de Vision où les visiteurs sont plongés en plein milieu du territoire des animaux. Ces derniers ne sont pas en cage mais visibles en pleine nature, dans leur habitat naturel. Régulièrement cité comme l’un des Parc accueillant les plus beaux grands cerfs de France, le Parc de Boutissaint est l’un des joyaux touristiques de la région Bourgogne Franche-Comté